Le magazine « Closer » a rapporté la semaine dernière que le président français, François Hollande, a une liaison secrète avec l'actrice Julie Gayet.

Les retombées provoqué par cet article de presse était instantanément scandaleux pour deux raisons. 

Tout d'abord, le président de la République a normalement reçu une énorme quantité de respect de sa vie privée. Dans le passé, d'autres présidents français ont eu des amants secrets et même engendré des enfants, et la presse n'a jamais révélé la vérité. Mais les temps ont changé. Nous apprenons maintenant sur l'histoire d'amour du président comme cela se passe.

Deuxièmement, François Hollande a réagi avec colère. Il a exigé que la presse respecte sa vie privée. Mais le président de la république est un hypocrite, parce que le gouvernement national français a adopté une nouvelle loi, l'article 13, qui permet au ministère de l'Economie et des Finances pour espionner les citoyens français. Quand le président dit qu'il a une vie privée, je voudrais savoir, « Quelle vie privée ? » Le président n'a fait rien pour arrêter le programme de l'écoute de la NSA ou l'article 13.

Ordinairement, il est dit que la France a des lois sur le respect de la vie privée. Mais les Etats-Unis violent ces lois avec le programme de écoutes de la NSA, et la France collabore effectivement avec la NSA en violation de ses propres lois.

Si le président veut que sa vie privée est revenu à lui, alors il doit se battre au nom de tout le monde pour avoir une vie privée.

Si le président ne fait rien, les gens devraient s'attendre à ce que le ministère de l'Economie et des Finances divulguer certains « selfies » du président ?